Scroll to top

Ouest France 13/10/16


Tibevolution - 9 mai 2018 - 0 comments

FC Nantes. Valentin Rongier a « bien récupéré » de sa fracture du nez

photo valentin rongier s'est cassé le nez à marseille le 25 septembre. © ouest-france / franck dubray

Valentin Rongier s’est cassé le nez à Marseille le 25 septembre.© Ouest-France / Franck Dubray

C’était le 25 septembre à Marseille. Lors d’un contact avec le joueur de l’OM Florian Thauvin, Valentin Rongier se fracture le nez et doit déclarer forfait une semaine plus tard pour la rencontre face à Bastia. Près de trois semaines après l’événement, le Nantais explique ne plus avoir de douleurs même s’il devra jouer quelque temps avec un masque de protection.

Le milieu de terrain du FC Nantes, Valentin Rongier, se tient prêt pour le déplacement des Canaris à Lorient samedi. Victime d’une fracture du nez lors du déplacement à l’Olympique de Marseille (défaite 2-1, le 25 septembre), touché involontairement par Florian Thauvin, le Nantais explique avoir « bien récupéré, mon nez est encore un petit peu tordu. Je me ferai opérer, je pense, en fin de saison. Au niveau de la douleur, je ne sens quasiment plus rien. »

Une expérience, comme on peut l’imaginer, « pas très agréable », mais qui « fait partie du sport. On sait qu’il y a des contacts, ça m’est tombé dessus. Maintenant c’est passé, c’est derrière moi, je vais essayer d’aller de l’avant. » 

Il devra néanmoins porter un masque pour quelque temps : « Le fait de jouer avec le masque, ça me permet d’être à 100% sur le terrain. Je me suis fait faire un masque sur-mesure par quelqu’un qui a lancé son entreprise. C’est un bon produit, il fait aussi des protège-tibias et il m’a proposé de me faire un masque donc il est venu avec son matériel spécial pour me scanner le visage. Il a réalisé le masque en carbone, avec un peu de mousse pour amortir, dans ses locaux et c’est très bien. Je m’entraîne avec pour m’habituer, le fait d’avoir ce masque me rassure et je peux aller dans les duels à 100%.  » Un masque réalisé par Laurent Moriceau, de Tibevolution, dont nous avions parlé la semaine dernière dans nos colonnes et qui devrait lui permettre d’être sur le terrain samedi à Lorient.

Ouest-France  

Related posts

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *